Cercles de Paroles

Un cercle de parole est un regroupement, le plus souvent régulier, de personnes intéressées à échanger sur un sujet particulier. De façon générale, les thèmes abordés relèvent de la vie personnelle, des problèmes rencontrés et des aspirations de chacun.

Cette pratique est inspirée de celle de Carl Rogers, psycho thérapeute étasunien, qui l’a mise au point dans le cadre des thérapies de groupe qu’il conduisait.

Les bienfaits attendus de la fréquentation de tels groupes de paroles sont surprenants : poser une parole sincère dans un cadre sécurisant peut apporter de grands bénéfices. La résolution et le dépassement de problèmes concrets comme la toxico dépendance, le statut de victime, les conflits dans le couple… sont des résultats effectifs souvent rencontrés dans les cercles de paroles. Plus généralement, c'est le devenir vital des participants qui s'en trouve stimulé.

Plus encore que la parole, c’est bien souvent l’écoute qui favorise l’évolution de chacun. C’est l’illustration du dicton selon lequel : « Si nous avons une bouche et deux oreilles, c’est pour écouter deux fois plus que nous parlons ! ». L’effet miroir est alors à l’œuvre – l’autre, parlant de son problème, parle du mien sans le savoir !

Quelques conditions sont à remplir pour que le cercle de paroles produise pleinement ses bienfaits.

1 – Choisir un thème de rencontre récurrent et s’y tenir. Chaque groupe de parole à un objectif propre : il doit être constant.

2 – Evoquer des expériences, témoigner de sa vie personnelle. On évitera les opinions et les généralités. Chacun est invité à dire « Je ».

3 – Ne jamais commenter ou contredire un propos. Ce qui est dit appartient à celui qui parle. L’accord ou le désaccord avec lui sont hors sujet. Toute polémique est proscrite, tout dialogue est évité !

4 – Se tenir à un horaire rigoureux. Généralement une séance dure une heure et demie. Elle commence et finit aux heures dites.

5 – La confidentialité, voir l’anonymat, est une condition indispensable à l’établissement de la confiance. C’est le cadre dans lequel peut s’épanouir une parole vraie.

6 – La parole est libre sous réserve du respect des conditions mentionnées. Elle est également facultative. Seule l’envie de participer aux rencontres est demandée.

7 – Un modérateur préside à chaque rencontre. Il distribue la parole, tempère les prolixes et sollicite les timides. Il est le garant du respect des règles. Son action permet au groupe et à chacun d’être pleinement à son affaire.

 

Je participe et anime des groupes de paroles depuis plusieurs années, en particulier dans le cadre de Alcooliques Anonymes. Ces expériences, la formation pratique, Psycho Pédagogie de la Voix et de la Parole, que j’ai reçue et plus généralement mon parcours vital me confèrent la maîtrise de ce dispositif.

Je propose d’animer, à un rythme à convenir, sur les thèmes suivants : l’identité masculine, les toxico dépendances, les conflits dans la famille, le harcèlement au travail…

Au-delà de mes interventions, je vise à mettre l’outil « Cercle de paroles » dans les mains des participants, pour pouvoir, à terme, m’effacer afin que le groupe acquière son autonomie.


Ateliers et stages Voix et Chants


Comments